mardi 2 août 2016

Comment mettre la veille au service de votre entreprise

Crédit photo : Gratisography

On dit que l’on fait une veille lorsque l’on s’informe, de façon systématique, sur un thème précis. C’est le fait de surveiller ce qui se passe afin de demeurer à l’affût de nouveautés, d’annonces ou de la venue de nouveaux joueurs.

Cette activité est faite de façon itérative (c’est à dire qui se répète plusieurs fois) et en continu.

Dans un contexte de gestion d'entreprise, elle peut faire partie de votre stratégie commerciale et être utilisée pour aider à prévenir les risques ou anticiper les coups.

On peut aussi l'utiliser avant de lancer son entreprise, lorsqu'on en est à préparer son plan d'affaires ou avant de réaliser une étude de marché.

Les types de veille

Parmi les types de veille les plus courantes, on retrouve :
  • La veille médiatique (actualité);
  • La veille concurrentielle (concurrents);
  • La veille marketing (nouveaux marchés ou produits);
  • La veille technologique (innovations technologiques);
  • La veille relative à l'image de l'entreprise (e-reputation).
On retrouve également la veille stratégique parmi celles dont on entend le plus parler. Celle-ci est plus englobante (par définition une stratégie peut s’appliquer à différents domaines), et peut comprendre la veille informationnelle, la veille sociétale, la veille technologique, etc.).

Un plan de veille pour contrer la surinformation

Lorsque l’on commence à lire sur un sujet qui nous passionne, il n’est pas rare de s’asseoir devant son écran et de perdre la notion du temps.

En effet, il est plutôt facile de se laisser prendre dans le tourbillon d’informations qui est disponible sur la toile. De devenir, en quelque sorte, « victimes » de la surinformation. Cette dernière, que l’on appelle également infobésité, est définie par l’OQLF comme étant « l’état résultant d'une information jugée trop abondante par rapport aux besoins ou aux capacités d'assimilation des utilisateurs.»

Pour rendre sa veille plus efficace, il est donc suggéré d’établir un plan de veille. Celui-ci pourra contenir les besoins, le but et les objectifs de sa veille (par exemple : surveiller sa réputation en ligne, préparer le lancement d’un produit ou faciliter la prise de décision), ses différentes sources (l’organisation de sa veille), la liste des outils utilisés ainsi que la stratégie de diffusion des résultats.

Ces démarches peuvent s'intégrer à votre stratégie de communication.

Outils gratuits pour la veille

Vous êtes prêt à vous lancer? :)

Si la veille occupe une place importante dans votre travail, vous pourriez être tenté de jeter un coup d’oeil à des plateformes intégrées. Toutefois, celles-ci sont assez dispendieuses et pourraient vous coûter quelques centaines de dollars par mois.

Par exemple, les plans les plus abordables chez Digimind débutent à 499 $/mois et à 265 $ par mois chez Ami Software.

Si ces prix peuvent paraître dissuasifs, n’ayez crainte! De nombreux outils gratuits s’offrent à vous et ils font très bien l’affaire.

Feedly, Pocket, Alertes Google et Buffer sont parmi mes préférés.

Feedly

Feedly vous permet de vous abonner aux fils RSS de sites Web afin de recevoir les mises à jour à chaque fois qu’un nouvel article est publié. Un système très pratique pour regrouper vos sources d’information à l’intérieur d’une même plateforme. Une version premium est aussi disponible.

Cela vous évitera d’avoir à vous abonner à de nombreuses infolettres qui viendront encombrer votre boîte de réception.

Pocket

Vous tombez sur un article qui vous semble intéressant mais que vous n’avez pas le temps de lire? Sauvegardez-le dans Pocket. Cela se fait très facilement et l’application est également disponible sur mobile. Une version premium est aussi disponible.

Alertes Google

Créez des alertes personnalisées pour être informé lorsque du nouveau contenu comprenant votre mot-clé est mis en ligne. On vous donne l’option de recevoir une alerte par courriel ou fil RSS. Si vous choisissez ce dernier, vous pourrez l’inclure dans votre application Feedly.

Buffer

Buffer est l’outil par excellence pour diffuser les résultats de sa veille sur les réseaux sociaux. Son gros avantage réside dans ses options de planification (calendrier) et dans le fait qu’on peut reprogrammer du contenu pour une publication future. Une version premium est aussi disponible.

Et vous? Quels sont vos outils préférés pour réaliser votre veille? Faites-moi en part dans les commentaires ci-dessous. :)

dimanche 19 juin 2016

Les affaires électroniques : qu’est-ce que c’est?

Une femme déguisée en robot qui se demande ce que sont les affaires électroniques.
Les affaires électroniques, ce n'est pas de la science-fiction!
Vous y touchez probablement déjà... sans le savoir!
Crédit photo: Ryan McGuire
J’étudie en affaires électroniques depuis quelques mois. Jusqu’à tout récemment, quand on me demandait ce que j’étudiais, je répondais de façon très vague, en parlant de projets Web, de processus et d’expérience utilisateur. J’y voyais là une façon simple de décrire à mes amis, tout comme à ma mère, mon programme d’études.

«Oh! T’apprends à faire des sites Web!» Oui... mais non. J'apprends plutôt à développer des stratégies.

En fait, c’est bien plus que ça!